Augmentation de l’indemnité kilométrique au 1 juillet 2021

augmentation de l'indemnité kilométrique dès le 1er juillet 2021, indemnité pour utilisation d'un véhicule personnel utilisé au profit de l'employeur, montant de l'indemnité forfaitaire

Augmentation de l’indemnité kilométrique au 1 juillet 2021

Augmentation de l’indemnité kilométrique au 1 juillet 2021 940 788 Céline

Lorsqu’un travailleur ou un dirigeant utilise son propre véhicule, motocyclette ou cyclomoteur pour effectuer des déplacements professionnels, l’employeur est tenu de lui octroyer une indemnité. Cette indemnité vise à compenser les frais engagés par le travailleur au profit de l’entreprise comme l’usure, l’entretien, l’assurance ou le carburant utilisé.

Quel est le montant de l’indemnité kilométrique ?

Le montant forfaitaire qui peut être remboursé par la société est adapté au 1er juillet de chaque année. Dès ce 1er juillet 2021, cette indemnité sera de 0,3707 € par kilomètre.

Quelles sont les conditions à remplir pour que l’employeur puisse intervenir financièrement ?

  • Le bénéficiaire doit avoir un lien avec l’entreprise et œuvrer au bénéfice de celle-ci. Il peut donc s’agir d’un travailleur, d’un associé ou d’un dirigeant.
  • Le véhicule utilisé doit être le véhicule personnel du bénéficiaire. Ne sont donc pas concernés les véhicules d’entreprise.
  • Les déplacements doivent faire l’objet de justificatifs et reprendre la date, la destination, le trajet, l’objet du déplacement et le kilométrage parcouru.
    L’intervention de l’employeur est de 0,3707 €/km entre le 1er juillet 2021 et le 30 juin 2022. Jusqu’au 30 juin 2021, l’intervention était de 0,3542 €/km.

Qu’en est-il au niveau fiscal ?

Cette indemnité kilométrique n’est pas soumise au précompte professionnel et ne fait l’objet d’aucune retenue pour les cotisations de sécurité sociale. En effet, elle est considérée comme des frais propres à l’employeur et pas comme de la rémunération. Toutefois, si le plafond est dépassé sur l’année, le fisc est en droit de demander à connaître le coût réel du véhicule.

En outre, l’employeur peut décider de rembourser au travailleur les frais réellement supportés au lieu du montant forfaitaire évoqué ci-dessus. Dans ce cas, ils ne seront pas exonérés de cotisations sociales et de précompte professionnel et devront se faire sur base de justificatifs.

Préférences confidentielles

Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite le plus agréable que possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

Activer/Désactiver le Google tracking
Activer/Désactiver la Google font
Activer/Désactiver le Google map
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
 
 
Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite la plus agréable possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.