Le congé de deuil sera bientôt allongé

congé de deuil perte d'un enfant, d'un parent, petit chômage, jour de circonstance, engager un travailleur, étudiant

Le congé de deuil sera bientôt allongé

Le congé de deuil sera bientôt allongé 940 788 Céline

Après avoir longtemps été jugé comme trop court pour permettre aux proches de faire face à cette lourde perte, le congé de de deuil sera bientôt prolongé afin que chacun puisse choisir librement le moment où il prend un congé de deuil.

Lors du décès d’un proche, le travailleur a droit à un petit chômage. Ces jours sont à prendre librement durant la période qui commence le jour du décès et se termine le jour des funérailles. La durée du petit chômage pour un décès dépend du degré de parenté avec la personne décédée.

Cette nouvelle loi, votée le 27 juin dernier, devait entrer en vigueur le 25 juillet, dix jours après sa parution au Moniteur. Mais face aux drames qui touchent une partie du pays, le ministre Dermagne a décidé d’adopter une « interprétation large de la loi » pour permettre aux familles endeuillées par les récentes inondations d’en bénéficier.

Salary Solution fait le point avec vous sur les changements en la matière.
Ci-dessous vous trouverez un tableau reprenant l’ancienne durée et la nouvelle.

 Ancienne situationSituation actuelle
Décès du conjoint / de la conjointe/ du partenaire cohabitant, d’un enfant du travailleur ou de son conjoint ou partenaire cohabitant, d’un enfant placé dans le cadre d’un placement de longue durée au moment du décès ou dans le passé3 jours10 jours à répartir de la manière suivante :

  • 3 jours à choisir par le travailleur dans la période commençant le jour du décès et finissant le jour des funérailles
  • 7 jours à choisir par le travailleur dans une période d’un an à dater du jour du décès

À la demande du travailleur et moyennant l’accord de l’employeur, il peut être dérogé aux deux périodes durant lesquelles ces jours doivent être pris

Décès du père, de la mère, du beau-père, du second mari de la mère, de la belle-mère ou de la seconde femme du père du travailleur ou de son conjoint ou partenaire cohabitant3 jours3 jours à choisir par le travailleur dans la période commençant le jour du décès et finissant le jour des funérailles

La loi prévoit également que l’incapacité de travail d’un travailleur qui suivrait immédiatement une période de chômage en raison du décès du conjoint, du partenaire cohabitant, d’un enfant du travailleur ou de son conjoint, les jours de petit chômage sont imputés à partir du 4ème jour sur la période de salaire garanti à condition que ce 4ème jour suive un 3ème jour de petit chômage en raison de ce décès.

Préférences confidentielles

Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite le plus agréable que possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

Activer/Désactiver le Google tracking
Activer/Désactiver la Google font
Activer/Désactiver le Google map
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
 
 
Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite la plus agréable possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.