Prolongation des vacances de Toussaint. Que peut faire le travailleur ?

prolongation des congés de toussaint et impact pour le travailleur

Prolongation des vacances de Toussaint. Que peut faire le travailleur ?

Prolongation des vacances de Toussaint. Que peut faire le travailleur ? 509 339 Céline

Cette année, les vacances d’automne (de Toussaint) seront prolongées de 3 jours !
Pour enrayer la propagation du coronavirus, il a été décidé de prolonger de trois jours supplémentaires les congés d’automne pour les écoles de la Fédération Wallonie-Bruxelles mais également pour la Flandre et l’enseignement germanophone. Le congé de Toussaint initialement prévu du 2 au 6 novembre, s’étendra finalement jusqu’au 15 novembre 2020.

Certains de vos travailleurs devront donc rester à la maison avec leurs enfants les 9 et 10 novembre. Nous faisons le point avec vous sur les solutions qui s’offrent à eux pour ces deux jours supplémentaires.

Les travailleurs ont toujours la possibilité de demander deux jours de congés pour ces journées mais ils n’y sont pas obligés. Pour les fonctions pour lesquelles c’est possible, nous vous invitons à mettre en place le télétravail et à aménager la journée des travailleurs afin qu’ils puissent combiner travail et garde des enfants.

A côté de ces alternatives, l’ONEM accepte d’octroyer une allocation de chômage aux travailleurs pour ces deux jours s’ils restent à la maison pour garder leurs enfants.

Mais quel type de chômage temporaire devrez-vous déclarer à l’ONEM ?

  • Si votre entreprise/activité a été particulièrement touchée par la crise du coronavirus : lorsque vous avez eu recours au chômage temporaire coronavirus pour au moins 20% des jours de travail au 2ème trimestre 2020 ou que votre secteur a été reconnu comme gravement touché par le ministre du travail. Dans ces cas, vous pouvez invoquer le chômage temporaire pour cause de force majeure en raison du coronavirus.
    Sur le relevé de prestations que vous remplissez en fin de mois, vous devrez renseigner ces jours de chômage. Votre conseiller en gestion salariale enverra alors le scénario DRS 5 automatiquement.

 

  • Si votre entreprise/activité a été moins touchée par la crise du coronavirus : vous devrez recourir au chômage temporaire ordinaire pour cause de force majeure. Il conviendra donc de faire une déclaration auprès de l’ONEM, de fournir un formulaire C.3.2.A à vos travailleurs et d’indiquer les jours de chômage sur le relevé de prestations afin que votre conseiller en gestion salariale puisse envoyer le scénario DRS 2 et 5 dès la clôture des salaires.
Préférences confidentielles

Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite le plus agréable que possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

Activer/Désactiver le Google tracking
Activer/Désactiver la Google font
Activer/Désactiver le Google map
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite la plus agréable possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.