• By Fred
  • 2 janvier 2020

Soldes d’hiver, un peu d’histoire et un rappel pour les employeurs !

soldes hiver

Soldes d’hiver, un peu d’histoire et un rappel pour les employeurs !

Soldes d’hiver, un peu d’histoire et un rappel pour les employeurs ! 727 320 Fred

Le 3 janvier 2020 aura lieu le lancement d’un évènement fort prisé des Belges en quête de bonnes affaires, les soldes d’hiver !

Un peu d’histoire !
Le solde est à l’origine un terme d’argot désignant un coupon de tissu qui n’a pas été vendu et la législation du début du XXème siècle popularisa une utilisation au pluriel de ce terme.
Les premiers soldes remontent au début du XIXème siècle à l’époque où le commerce connut un bouleversement majeur avec l’apparition des grands magasins qui vendaient des tissus et coupons mais aussi des vêtements déjà confectionnés, des accessoires ou du mobilier. L’idée est alors venue d’écouler les stocks invendus de la saison en les bradant à prix cassés. Le succès fut immédiat !

En tant qu’employeur, que pouvez-vous mettre en place?

Pour faire face à cette période d’affluence, vous envisagez certainement de faire appel à du personnel supplémentaire.

Quelles sont les solutions qui s’offrent à vous pour agrandir temporairement votre équipe ?

  1. Dans le cas où votre personnel sera éventuellement amené à prester des heures complémentaires ou supplémentaires pour faire face à ce surcroît de travail, n’oubliez pas de les déclarer à votre conseiller en gestion salariale lors de la clôture des prestations.
  2. L’engagement de travailleur pour une période déterminée. Attention, si le contrat à durée déterminée est inférieur à 3 mois, vous ne pourrez pas le renouveler. En cas de nouvelle occupation, vous devrez obligatoirement établir un contrat à durée indéterminée.
  3. Pour autant que certaines règles soient respectées, l’avantage est que vous payez des cotisations sociales réduites si vous engagez un étudiant (8,14%). Attention, en cas de déclaration dimona tardive, vous ne pourrez plus prétendre à ce taux réduit de cotisations sociales. Dès lors, le salaire sera soumis aux cotisations ONSS ordinaires.
  4. Les Flexi-jobs : le contrat flexi-job permet à l’employeur de gérer des périodes chargées moyennant une main d’œuvre flexible et à moindre coût. Le flexi-salaire est fixé à 9,36 euros brut par heure auquel il faut ajouter 7,67% d’un simple pécule de vacances. Attention toutefois, le travailleur devra remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir être occupé dans ce cadre. Pour ce type de travailleur, l’employeur ne paie qu’une cotisation sociale spéciale de 25% et aucune charge sociale et fiscale n’est due sur le flexi-salaire dans le chef du travailleur.

Dans tous les cas, la déclaration dimona devra être faite avant le début des prestations du travailleur.
Pour établir celle-ci, vous pouvez contacter votre conseiller en gestion salariale.
Salary Solution souhaite une bonne période de soldes à ses clients et à leurs équipes !

Préférences confidentielles

Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite le plus agréable que possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite la plus agréable possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.