Comment faire face au manque de personnel durant l’été ?

surcroît de travail

Comment faire face au manque de personnel durant l’été ?

Comment faire face au manque de personnel durant l’été ? 940 788 Céline

La saison estivale est souvent synonyme de vacances annuelles pour de nombreux travailleurs. Les entreprises doivent alors jongler avec les équipes restantes afin de ne pas perturber la continuité de leurs activités.

Si le travail ne peut être intégralement réalisé par les travailleurs fidèles au poste, vous devrez engager des étudiants ou faire prester des heures supplémentaires à vos travailleurs.

Nous vous donnons quelques conseils pour faire face à cette période de vacances :

  • Vous pouvez demander à un travailleur d’effectuer le travail d’un collègue absent pour autant que ces tâches supplémentaires soient effectuées dans la limite hebdomadaire de travail prévue par le secteur. Si ce n’est pas possible, des heures supplémentaires devront être payées au travailleur qui effectue les tâches du travailleur en vacances.
  • Pour gérer les pics d’activité, il est toujours possible de recourir à l’aide d’un étudiant. Si certaines conditions spécifiques sont respectées (contingent annuel, obligation scolaire,…) vous bénéficiez de cotisations sociales réduites et aucun précompte professionnel n’est calculé.
  • Une autre alternative est l’engagement d’un travailleur occasionnel extra ou d’un flexi-jobiste :
    • Travailleurs occasionnel ou extra = ils peuvent être occupés pendant maximum 2 jours consécutifs dans l’Horeca. Le mode de calcul des cotisations de sécurité sociale dépend de la déclaration Dimona. Elles sont calculées sur base d’un forfait réduit (majoré de 8% pour les ouvriers). Durant les 50 premiers jours de prestations, le taux de précompte professionnel est de 33,31 % pour les extra. Au-delà des 50 premiers jours de prestations par an, les règles générales de calcul du précompte sont applicables.
    • Flexi-jobiste = sous certaines conditions, une personne qui exerce déjà une activité (occupation minimum de 4/5ème dans son emploi principal) peut travailler en plus dans une autre entreprise comme flexi-job. Les flexi-jobs sont uniquement possible dans les secteurs suivants : lHoreca (CP302), les secteurs de la vente (CP201, 202, 202.01, 311 et 312), de l’alimentation (CP118.03 et 119), les salons de coiffure (CP314). Ces prestations sont exonérées de cotisations ONSS personnelles et de précompte professionnel. De son côté, l’employeur ne paie qu’une cotisation patronale de 25% et peut déduire fiscalement le coût du flexi-job.
  • L’entreprise peut à tout moment prévoir dans son règlement de travail un système de « petite flexibilité ». Il est alors possible de travailler maximum 2 heures de plus ou de moins par jour lors d’une journée de travail normale et 5 heures de plus ou de moins sur une base hebdomadaire.​


Dernier conseil !

Pour que votre entreprise puisse continuer son activité durant l’été, il est indispensable lors de l’attribution des congés, de veiller à maintenir un nombre de travailleurs minimum afin de faire face au travail à accomplir. Pour ce faire, n’hésitez pas à appliquer les règles de priorité pour accorder les congés aux travailleurs ou à instaurer un système de rotation dans votre règlement de travail afin que chaque année, les mêmes collaborateurs prennent congé à une période bien déterminée.

Préférences confidentielles

Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite le plus agréable que possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.

Activer/Désactiver le Google tracking
Activer/Désactiver la Google font
Activer/Désactiver le Google map
POLITIQUE DE CONFIDENTIALITÉ
 
 
Salary Solution utilise des cookies pour rendre son site Web fonctionnel avec l'intention de rendre votre visite la plus agréable possible. En continuant à surfer sur notre site web, vous acceptez l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations, consultez notre politique en matière de cookies.